Réseaux de banques de ressources

 

Tel qu'illustré dans le schéma, les serveurs informatiques soutenant les banques (référentiels) de ressources d'enseignement et d'apprentissage communiquent entre eux  via l'internet. Ce réseau permet le partage des ressources grâce à des outils gestionnaires de banques (référentiels) de ressources tels que ORI-OAI, Eurêka, Paloma et COMÈTE. schema reseau

 Sauf COMÈTE, présentement en développement, ces outils existent depuis quelques années :

  • ORI-OAI est développé et maintenu par l'Université Numérique Ingénierie et Technologie (UNIT) et utilisé dans plusieurs universités françaises et africaines.
  • Eurêka et Paloma sont deux outils québécois de même nature, créés respectivement par la Vitrine technologie-éducation (VTÉ) pour le réseau collégial et par le Centre de recherche LICEF/TÉLUQ, pour les universités.
  • L'outil COMÈTE, développé dans le cadre d'un projet réalisé conjointement par la VTÉ et le Centre LICEF intègre les principales fonctionnalités de ces trois outils dans une perspective plus large, fondée sur la norme ISO/IEC SC36 19788 Metadata for Learning Resources (MLR) et le stockage des métadonnées sous la forme de triplets RDF (Resource Description Framework).

Le schéma fait également apparaître un accès au réseau GLOBE, qui regroupe plusieurs portails fédérateurs de plusieurs banques de ressources, tels que ARIADNE (Europe), MERLOT (USA) ou LACLO (Amérique latine).

Les outils gestionnaires de banques de ressources offrent des services informatiques rendant possible une recherche fédérée ou un moissonnage des banques de ressources sur Internet, comme s'il s'agissait d'une seule banque. Ainsi, par exemple, un enseignant peut sélectionner et afficher les ressources qui l'intéressent, y accéder, les adapter à ses besoins et les regrouper pour créer des cours, des pages Web, des sites d'apprentissage pour ses étudiants, des webographies. Ces scénarios de cours sont eux-mêmes des ressources pouvant être à leur tour intégrées dans une banque de ressources en décrivant leurs métadonnées.

Les mécanismes de moissonnage et de fédération font l'objet d'avancées technologiques facilitant l'interopérabilité entre normes et plateformes et la réutilisabilité des ressources dans divers contextes techno-pédagogiques.