Outils ORI-OAI et Comète

Cette section présente les deux outils de référencement, de moissonnage et de recherche utlisés dans le cadre du projet REFRER soit : 
- l'outil ORI-OAI, utilisé par UNIT-France et implanté dans les quatre (4) établissements partenaires Sud (UVT, EMI, ESt-Fès et EST-Salé)
-et l'outil COMÈTE, utilisé par la TÉLUQ et la VTÉ (Canada-Québec).
 
L'outil ORI-OAI 
 

Présentation générale

ORI-OAI est un système logiciel entièrement conçu pour le référencement et l’indexation documentaire des ressources numériques, en lien avec des portails Web de diffusion. Si les Universités Numériques UNIT et UVED sont à l’origine du projet en 2006, le développement d'ORI-OAI s'est appuyé sur les travaux de plusieurs groupes de travail, consortiums et institutions universitaires. Il est aujourd’hui développé dans un cadre inter-UNT et piloté en France par la Mission numérique pour l'enseignement supérieur.

ORI-OAI, Outil de Référencement et d'Indexation pour un réseau de portails OAI-PMH, est un logiciel libre qui a pour but :  

  1. de gérer et de publier localement tous les documents numériques produits par les établissements universitaires,
  2. de les valoriser par une indexation de qualité,
  3. de les partager avec d'autres établissements dans une logique d'échange automatique de données
  4. de les rendre accessibles, à distance et selon les droits définis, dans des interfaces ergonomiques.

Le système ORI-OAI permet de :

  • indexer des ressources selon divers schémas XML de métadonnées,
  • puis assurer le partage et la diffusion des fiches descriptives obtenues,
  • et enfin, organiser la recherche au sein des collections documentaires ainsi constituées.

ORI-OAI est adapté à tous les types de ressources numériques : pour les ressources pédagogiques, il est configuré pour supporter le format d’indexation LOM et ses différentes déclinaisons (LOM-FR et SupLOM-FR par exemple pour la France).

 

Architecture

 

Composé de procédures de travail et de composants logiciels, ORI-OAI est un outil développé de manière collaborative et construit selon une architecture modulaire. Il se présente sous la forme de 8 modules logiciels interdépendants. Chacun de ces modules a un rôle bien défini dans le système et communique avec les autres au travers de Web Services. Ce choix permet une grande souplesse dans d'éventuelles déclinaisons d'architectures et de langages de programmation.

 

ori-oai image

  

Si ORI-OAI est un outil, c'est aussi un réseau animé par une équipe de développeurs et un groupe fonctionnel au service des utilisateurs, échangeant grâce aux listes de diffusion ORI-OAI. Plus que cela, c'est une communauté organisée autour du site Web du projet où l’on peut, entre autres, s'informer des possibilités d'utilisation, trouver de la documentation fonctionnelle et technique ou encore télécharger librement le logiciel : www.ORI-OAI.org . La communauté ORI-OAI, c'est aujourd'hui une trentaine d’institutions d'enseignement supérieur en France, les Universités Numériques Thématiques (UNT), les Universités Numériques Régionales (UNR) mais aussi des établissements universitaires et des Campus Numériques dans le monde francophone (Campus Virtuel Marocain, Université Virtuelle de Tunis…)

 

ORI-OAI dans le projet REFRER

 

  •  Installation de l'outil dans 4 établissements

 Dans les premiers mois du projet (mars - avril 2013), l'outil ORI-OAI a été installé dans les quatre établissements partenaires Sud de REFRER :

 

  • Au Maroc : Ecole Mohammadia d'Ingénieurs, Ecole Supérieure de Technologie-Fès et Ecole Supérieure de Technologie de Salé
  • En Tunisie : Université Virtuelle de Tunis

 

  • Formation ORI-OAI technique niveau 1

Une première formation de deux jours au logiciel ORI-OAI  s'est déroulée les 23 et 24 avril 2013, à l'École Supérieure de Technologie de Salé, près de Rabat. S'adressant aux responsables techniques et/ou techniciens référents des quatre établissements partenaires du projet REFRER, la formation a réuni une dizaine de participants.

 

Les formateurs étaient François Lefebvre, de l’Université de Lille I et Sylvain Duranton, d'UNIT.

 

Quel programme ? Après le rappel d'un certain nombre de concepts et de logiques qui constituent les fondements du système ORI-OAI (format de métadonnées, chaîne de publication, logique OAI-PMH, etc.), la formation a présenté la marche à suivre pour l'installation de l'outil, pour la mise en place des pré-configurations et enfin l'administration des modules.  Elle a été aussi un moment d'échange entre les personnes présentes pour mettre en rapport les possibilités offertes par le système ORI-OAI et les problématiques et contraintes propres à chacun des quatre établissements partenaires.

 

Quels objectifs ? Cette première activité de formation technique a pris place assez tôt dans le calendrier du projet REFRER, afin que les travaux techniques prévus dans chaque institution soient en mesure de démarrer.  Au terme de la formation, les participants ont en effet toutes les connaissances nécessaires pour installer un système ORI-OAI et le paramétrer en utilisant les configurations proposées par défaut.

 

L'ensemble des supports de cette première formation sont consultables sur le site du projet ORI-OAI : http://www.ori-oai.org/Formations_techniques  

 

  • Formation ORI-OAI technique niveau 2

Une deuxième formation technique niveau 2 (durée : 2 jours) se déroulera au début d'octobre 2013, en Tunisie (à l'UVT) et au Maroc (à l'École Supérieure de Technologie de Fès) et portera sur des aspects de personnalisation du logiciel et de configuration avancée, en s'appuyant pour cela sur des cas concrets.

 

Documentation, liens

 

L'outil COMÈTE

 

cometeview

COMÈTE est une application logicielle développée en ''open source'' dans le cadre d'un projet réalisé conjointement par le Centre LICEF de la Télé-université (TÉLUQ) et la Vitrine technologie-éducation (VTÉ), soit le projet Banque éducatives en réseau (BRER) financé par le Ministère de l'éducation et de l'enseignement supérieur du Québec, de  2010 à 2013.

COMÈTE, de façon large, peut être décrit comme un outil ''gestionnaire de ressources'' .

COMÈTE s’inscrit dans la mouvance du web sémantique, s'appuie sur la nouvelle norme ISO-MLR (Metadata for learning resources) et adopte l’approche RDF (Resource Description Framework). Ce système vise à pallier les difficultés posées par la multiplicité des formats, des vocabulaires et des normes de référencement, donc à faciliter le moissonnage et la recherche des ressources. En particulier, le système COMÈTE :

  • Est bâti pour accepter divers formats de métadonnées (LOM, Dublin Core,...).
  • Gère les identités des personnes et des organisations.
  • Gère des vocabulaires diversifiés : contenu, langue.
  • Permet des recherches plus ciblées.
  • Ouvre les données au "Linked Data" (données liées).

Architecture 

COMÈTE exploite la mise en relation complète des données traitées selon l’approche RDF (Resource Description Framework). Selon l'approche, tous les liens entre entités, sont stockés en réseaux de triplets sujet-attribut-valeur.

Le schéma ci-dessous représente l'architecture du système COMÈTE. Celui-ci est fondé sur une architecture 3-tiers standard.

Architecture

Le serveur principal utilise le serveur d’application Tomcat. Il regroupe un ensemble d'applications web (modules) dédiées à des tâches spécifiques. Chacun des modules est déployé de façon autonome et toutes les communications se font par appels REST.

Les données sont stockées dans une base de triplets RDF (Mulgara), une base relationnelle (MySQL) et le système de fichiers.

Le framework FedoraCommons est utilisé pour la gestion physique des documents.

Un autre serveur, selon la spécification IMS-LODE, sert à emmagasiner les registres, c'est-à-dire les métadonnées décrivant d'autres référentiels qui pourront être moissonnés par COMÈTE..

Le développement de COMÈTE est fondé sur l’approche du « logiciel libre » selon la licence GNU LGPL.

Aperçu général (Démo)

Pour un aperçu de COMÈTE : cliquer ici.  

Pour une recherche consolidée parmi les référentiels de ressources du réseau REFRER avec l'outil COMÈTE : cliquer ici.